Année 2011

REVUE DE PRESSE du 1er au 15 juin 2011

SOLIDARITE – INITIATIVES LOCALES

Canada - MONTREAL

GRUBB sort un album

Cyberpresse.ca - 02 juin 2011

GRUBB (Gypsy Roma Urban Balkan Beats), la comédie musicale dirigée par Serge Denoncourt et mettant en scène de jeunes Roms, sort un album chez Audiogram, ce 21 juin. Par extension, ce projet vise plus largement à favoriser l’accès à l’éducation des Roms de Serbie. Des élèves du collège Durocher, à Saint-Lambert, au Québec, ont réuni des fonds grâce à un spectacle humoristique, et ont remis la somme de 600$ à Serge Denoncourt, le metteur en scène, lors de la présentation du spectacle à Montréal.

Bouches-du-Rhône – MARSEILLE

Tout doit disparaître : nettoyage bénévole d’un camp de Roms à Marseille

Secourscatholique.org – 8 juin 2011

Après 8 mois de vie parmi les déchets, les Roms habitant sur le terrain de Plombières, à Marseille, ont pu déblayer leur lieu de vie avec l’aide d’une quinzaine de bénévoles du collectif associatif de Solidarité et d’accompagnement des familles Roms de Marseille. Deux bennes de 10 m3 sont reparties pleines, après six heures de travail.
Auparavant, la ville avait déjà mis à disposition de plus petites bennes, très insuffisantes. Le ramassage quotidien ? Il serait idéal, mais la municipalité n’est toujours pas encline à aider les Roms à pouvoir s’implanter durablement. Les associations demandent des terrains d’où les familles ne seraient pas expulsables.
Pour l’heure, on achète des bâches : dans le Sud, l’heure est aux averses, dur pour les bâtisses fragiles.

Contre les discriminations

ldh-toulon.net - mardi 14 juin 2011

Le 86e congrès national de la Ligue des droits de l’Homme s’est réuni à Reims du 11 au 13 juin, et a élu Pierre Tartakowsky comme nouveau président ; une nouvelle résolution a été adoptée à l’unanimité concernant les Roms et les gens du voyage. Citoyens européens, ils doivent bénéficier de respect et de libertés inaliénables. Actuellement, 62% des expulsions de France concernent des Roms, dont le quotidien précaire est conditionné par la législation française, les privant en grande partie de droits fondamentaux à l’emploi et à la libre circulation.
La LDH met en place une campagne de sensibilisation pour mieux faire connaître les populations Roms et ainsi endiguer le réflexe discriminatoire qui s’est ravivé en France depuis l’été 2010. Extrait de la résolution : « les Roms roumains ou bulgares, avec l’ensemble des ressortissants de Roumanie et de Bulgarie, doivent sans délai être considérés comme des citoyens de plein exercice de l’Union européenne et obtenir le libre accès à l’emploi ; cela s’accompagne par l’arrêt et la sanction des harcèlements et violences policières sur les lieux de vie des Roms migrants, l’arrêt des distributions collectives de mesures d’éloignement et les placements en centres de rétention ainsi que l’abrogation du dispositif de fichage biométrique des bénéficiaires de l’aide au retour humanitaire ; élus locaux et représentants de l’Etat doivent faire en sorte que des moyens soient mobilisés pour permettre l’accès aux droits et l’accueil décent des populations précaires, et en particulier des Roms, dans des conditions sanitaires et matérielles correctes, conformes aux principes qui devraient être ceux de la République, en particulier concernant les droits constitutionnels au logement et à une vie familiale digne. »
La Ligue des droits de l’Homme s’adressera directement aux candidats à l’élection présidentielle de 2012 concernant ces directives.

JUSTICE/FAITS DIVERS

Maine-et-Loire – ANGERS

A Angers, le squat de la rue Saint-Léonard vient d’être fermé

Ouest-France - 7 juin 2011

La police est venue accompagner les ouvriers qui ont muré les entrées d’un squat rue Saint-Lénonard à Angers. Une dizaine d’habitants Roms a quitté la bâtisse, sans autre solution que de dormir dans un parc la nuit suivante.
Le collectif des sans-papiers s’est saisi de l’affaire et compte en référer à la préfecture du Maine-et-Loire.

Loire-Atlantique – INDRE

Menace sur un camp de Roms

Presseocean.fr - jeudi 09 juin 2011

Au 30 juin, les familles du camp d’Indre devront plier bagage sous peine d’expulsion ; les familles partiront le 28, soutient un membre de l’association Romsi, qui cherche activement des terrains d’accueil pour les Roms de l’agglomération nantaise. Mais les réponses à l’appel tardent : le village de la solidarité accueille cinq familles, et trois autres iront dans deux communes alentour. Pour le reste, silence radio : plus de trente familles restent sans solution de logement, et le travail d’insertion accompli ces deux dernières années est menacé.
Des groupes de cinq familles sont formés, et les collectifs citoyens créés à cette occasion à Vigneux et Clisson ont entamé un travail de négociation avec les municipalités.

Hérault - MONTPELLIER

Attaque d’un camp de Roms

France3.fr – 11 juin 2011

Le 10 juin entre 4h30 et 5h, un camp de Roms de Montpellier a été victime d’une attaque au cocktail Molotov. Il n’y a aucun blessé à déplorer.
Les occupants du camp ciblé sont des Roms roumains ; les attaquants seraient au nombre de six, et auraient d’abord lancé deux cocktails Molotov, puis aspergé d’essence et mis le feu à une caravane et une voiture. Personne n’a été blessé dans le camp, mais deux voitures et la caravane incendiée sont irrécupérables.

Attaque du camp de la Mogère : les vandales couverts ?

Montpellier-journal .fr - 14 juin 2011

Des témoins ont dit avoir vu six « Français » lancer des cocktails Molotov sur le camp de Roms situé à proximité du château de la Mogère, à Montpellier. La police a constaté l’incendie peu après, vers cinq heures du matin, pendant que les pompiers éteignaient le feu sur les deux voitures et la caravane incendiées. Ils ne sont revenus qu’en milieu d’après-midi, lorsque l’équipe de télévision de France 3 était sur place. Le reportage montre un périmètre de sécurité presque absent, et les restes de cocktails Molotov encore à terre, brandi par quelqu’un. La police semble ne pas faire grand cas de l’affaire en question. Les média locaux, eux, sont partagés sur la question : Midi Libre relate la version policière des faits, et uniquement en ligne ; le journal se défend en avançant l’absence des journalistes en charges des faits divers, à une non-communication de l’hôtel de police et du collectif de soutien aux Roms. Europe 1 a relayé l’information en ligne. France bleu a diffusé une brève dès le matin des faits.
Cet acte terroriste a fait des émules semble-t-il sur le site d’extrême-droite de F.Desouche, qui se félicite de l’action des six vandales.
J.C taddei, du collectif de soutien aux Roms de Montpellier, a déclaré : « On a eu à Nîmes, à Montpellier et dans d’autres endroits de France, des enfants en bas âge laissés seuls dans les caravanes parce que les parents avaient été emmenés dans des centres de rétention[avant une éventuelle reconduite à la frontière]. Si en plus, il y a des phénomènes comme ça qui se greffent dessus, ça peut être un jour un bébé complètement cramé. Ça peut être très grave. Le climat étant ce qu’il est, il faut être très méfiant et sur ses gardes. »
Le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) voudrait porter plainte pour obtenir de la police une enquête, et faire véritablement la lumière sur cette affaire.

EUROPE

ESPAGNE

Appel à améliorer l’intégration de la population rom

Peopledaily.com - 03.06.2011

Après une visite en Espagne en avril dernier, le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, a demandé le 1er juin à l’Espagne de "poursuivre et amplifier ses bonnes pratiques pour améliorer l’intégration de la population rom", dans une lettre à la ministre espagnole de la Santé, de l’ Egalité et des Politiques sociales, Leire Pajín.
Le taux d’emploi des Roms en Espagne a montré une hausse au cours de la dernière décennie, "mais la récession économique dont souffre actuellement l’Espagne risque de compromettre ces améliorations", a pointé le commissaire, cité par un communiqué du Conseil de l’Europe. Il précise l’importance du soutien politique et financier du gouvernement espagnol aux programmes mis en place, et qu’il « veille à ce que la situation économique ne nuise pas de manière disproportionnée aux personnes vulnérables, et notamment aux Roms ». Il a terminé en exhortant à une vigilance accrue pour combattre les préjugés frappant constamment les populations Roms sur les territoires européens.

ITALIE

Le Pape soutient la cause Rom

Europe1.fr/ AFP - 8 juin 2011

Benoît XVI a reçu le samedi 11 juin 1.400 pèlerins Roms, pour célébrer le 150e anniversaire du tzigane d’origine espagnole Zeffirino Gimenez Malla, qui fut béatifié par le pape Jean-Paul II en 1997. Soutenu par la communauté Sant’Egidio, fondée en 1968 et aidant les Roms des banlieues romaines, et la Conférence épiscopale italienne, le pèlerinage a été cadré par le Conseil pontifical.
Marco Impagliazzo, président de Sant’Egidio, interviewé sur Radio Vatican, précise : "C’est la première fois dans l’Histoire qu’un pape reçoit au Vatican, à Saint-Pierre, près de la tombe de l’apôtre Pierre, les roms, les sintis et tous ceux qui se reconnaissent dans les populations tziganes".


 
Romeurope bénéficie du soutien deIDFetACSE