Témoignages

Kesaj Tchavé aux murs aux pêches à Montreuil

Kesaj Tchavé est venu aux murs à pêches à Montreuil le lundi 11 juillet à la rencontre des Roms qui vivent dans ce lieu faisant partie du projet Ecodrom.

Ce fut une après-midi très réussie. La première partie s’est passée sur
l’esplanade, la danse ayant lieu sur des tapis installés par les Roms.
Puis les enfants de Kesaj Tchavé ont été invités à un repas confectionné et
servi par les habitants. Ensuite au son de la musique tsigane, les Roms
vivant dans le lieu se sont mis à danser à leur tour, Ivan a repris sa
balalaïka accompagné de son orchestre, l’ambiance était telle qu’on n’avait
plus envie de partir.

JPEG

JPEGJPEG

JPEG

JPEG

Poème de Jeanne Studer en souvenir de cette journée
line-height

Kesaj Tchavé dans les murs à pêches

La troupe d’enfants danseurs,

les enfants de la fée : Kesaj Tchavé,

Ont envahi ce lieu

Avec leur fougue et leur beauté

.

Ils ont animé l’espace ,

Par un beau jour d’été,

L’esplanade calme et verte,

les murs délabrés les ont accueillis.

Ils sont allés à la rencontre des habitants.

En dansant et en chantant,

Les enfants ont partagé

Leur joie et leur enthousiasme !

.

Les Rroms n’étaient plus des gens cachés,

abandonnés de tous, besognant,

pour assurer le quotidien...

Ils se sont mis, eux aussi, à danser

Avec leurs pas surgis de l’oubli,

Leur grâce, leur rythme !

.

Ils s’élançaient sur cette terre oubliée

Entre les constructions chancelantes

Toute la misère s’était enfuie C’était les pas qui volent

Au-dessus de la terre grise.

.

La danse !

Appartient à tous, sans distinction,

Princes ou pauvres,

De toute origine et toute race,

Les pieds volent et martèlent le sol

Au son de la musique qui entraîne

.

Le soleil devient d’or

Les arbres, des tentures de velours sombre

Les cabanes, des palais

Et les robes se mettent à briller

Les souliers sont vernis,

Et le cœur en fête, bat la chamade

.

Tous sont réunis

Un seul cœur

Une seule voix

Le geste et la grâce

Le tourbillonnement des corps !

Montreuil, le 11 juillet 2011


 
Romeurope bénéficie du soutien deIDFetACSE