Rhône

Expulsion du terrain de la Soie à Villeurbanne

JPEG

Cette expulsion casse un mouvement qui s’était développé autour de l’insertion dans l’emploi, de la scolarisation, de la santé, du logement. Le collectif rrom des associations de l’agglomération lyonnaise (voir communiqué) s’élève contre cette action, menée en plein coeur de l’été, et qui ne résoudra rien : déjà d’autres bidonvilles se sont créés et accueillent une partie des anciens “habitants” de La Soie. D’autres ont accepté de retourner en Roumanie avec comme “aide” 153 € par adulte et 46 € par enfant !

Communiqué du Collectif Roms des associations de l’agglomération lyonnaise


 
Romeurope bénéficie du soutien deIDFetACSE